Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

Le philosophe et la pianiste – La Dépêche du Midi

31 août 2016

onfray-et-lydie-solomon
  Castelnau-Magnoac

« Ils se sont rencontrés en juin dernier, lors de la Fête de la musique, à Argentan, en Normandie. Elle animait un atelier dans lequel elle familiarisait les enfants avec les instruments de musique anciens. Il était présent sur sa terre natale pour la Fête de la musique. Il est mélomane, elle aime la philosophie. C'est ainsi que se sont connus et appréciés Lydie Solomon et Michel Onfray. Ils se sont découvert un autre point commun, leur attachement au monde rural. Aussi, ont-ils décidé de collaborer dans une initiative originale, à Castelnau-Magnoac, le berceau d'adoption de Lydie Solomon. Un cycle de trois conférences de Michel Onfray sur le thème «Nietzsche et la musique», illustrées par des concerts de Lydie Solomon, fut aussitôt décidé. Afin de nouer des liens plus étroits entre la Normandie et la Gascogne, Michel Onfray embarqua dans son voyage l'équipe de l'Université Populaire du Goût. Le mariage des tripes à la mode de Caen avec le porc noir gascon vint ainsi compléter celui de la philosophie avec la musique.

Le propos n'est pas ici de rapporter en quelques lignes trois conférences d'un éminent penseur ou de commenter les brillantes interprétations d'une pianiste de renommée internationale, le succès que connurent ces rencontres auprès du public venu nombreux, et souvent de loin, est beaucoup plus explicite. L'espace d'un week-end, ils ont fait de Castelnau une capitale culturelle de haut niveau. Et il faut que cela soit dit, l'une et l'autre sont venus bénévolement partager leur talent et converser avec les spectateurs lors de trois séances dont l'entrée était libre et gratuite. La proximité et la disponibilité des deux artisans de ces moments d'exception furent, elles aussi, unanimement appréciées.

Enfin, Michel Onfray semble à son tour avoir été séduit par Castelnau. Pour preuve tangible, son annonce publique, sans doute inspirée par son côté gastronome, de tenter, avec ses amis, d'entreprendre une action pour favoriser la réouverture de l'emblématique hôtel Dupont, désormais fermé depuis trop d'années. Une déclaration qui, bien évidemment, recueillit une salve d'applaudissements. »

La Dépêche du Midi (Roland Vieuxtemps), 31/08/2016