Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

Le surhomme et la ravissante pianiste – Le Petit Journal

31 août 2016

le-petit-journal-onfray-lydie-solomon

« Si vous faisiez votre marché samedi matin sur la place de Castelnau-Magnoac, vous avez sans doute remarqué qu'il y régnait une atmosphère particulière. Tout d'abord, il faisait chaud, très chaud même, il y avait beaucoup de monde. Bernard Verdier, le maire et conseiller départemental semblait assez agité et une bande de normands proposait un repas local en collaboration avec l'Université du goût. Vous pouviez également croiser Michel Onfray en grande discussion philosophique sur le haricot tarbais ou le porc noir ou encore la pianiste, écrivain et comédienne Lydie Solomon se promenant en famille avec sa fille et son mari. Ces derniers sont d'ailleurs des habitués de Castelnau-Magnoac puisqu'ils y possèdent une maison et c'est grâce à eux que le village a eu le privilège d'accueillir le philosophe pour une série de trois conférences-concerts sur le thème de Nietzsche et la musique. Orateur hors pair et excellent vulgarisateur doublé d'un conteur d'anecdotes toujours croustillantes, Michel Onfray n'a eu aucun mal à tenir son auditoire en haleine pendant près d'une heure et tout cela sans notes… il s'était trompé de documents. Cela lui a sans doute permis de laisser libre cours à ses pensées qui ont emmené les 400 passionnés présents dans la salle, de Liszt à Chopin en passant entre autres par Wagner, Mozart, Beethoven, Brahms, sans oublier sur un plan plus philosophique le Surhomme ou encore le ressentiment. Le tout fut illustré de façon magistrale par Lydie Solomon toujours très inspirée musicalement.

Ce cycle de trois conférences-concerts a fait salle comble à chaque fois, que ce soit dans la salle des fêtes de Castelnau-Magnoac ou dans le cadre prestigieux de Notre-Dame-de-Garaison et constituera sans aucun doute un des événements majeurs de cette saison estivale dans le Magnoac. »

le-petit-journal-2016-08-31Sous-titres photos :
« Lydie Solomon, la reine du Steinway »
« Michel Onfray toujours très en verve »
« Passionnés et néophytes, tous sous le charme »

Le Petit Journal – L'hebdo des Hautes-Pyrénées, 31/08/2016