Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

Un dîner-concert avec Lydie Solomon – Fondation de la France Libre

1 mars 2012

essec-cigare15

« Une innovation au Club
Un dîner-concert avec Lydie Solomon« 

revue-de-la-fondation-de-la-france-libre-2012-03« Le 17 novembre, le club Essec a rassemblé à la Fondation une centaine de participants, parmi lesquels des personnalités connues : André Santini et Pierre-André Wiltzer, tous deux anciens ministres du gouvernement Raffarin, Orlando Requeijo Gual, ambassadeur de Cuba, Christian Funck-Brentano, professeur de pharmacologie au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, le docteur Dominique Ponvert de l'Institut Curie, Christian Jean, ancien directeur à la Société Générale, Denis Dupays, ancien directeur des chœurs de Radio-France, Michel Semartzidis, directeur de la trésorerie de la banque de développement du Conseil de l'Europe… et le général Bertrand-Louis Pflimlin, ancien commandant de la brigade franco-allemande, conseiller au cabinet du secrétaire d'État à la Défense (il a été l'élève du général Robert Bresse).

Lydie Solomon a donné son premier récital à l'âge de dix ans en Belgique et son premier concert à treize ans, avec l'orchestre de la Garde républicaine (diffusé sur France Musique). Elle a obtenu à 18 ans un premier prix de piano avec mention « très bien » au Conservatoire national supérieur de Paris. Lydie a donné de nombreux concerts, en récital (La Charité-sur-Loire, Silly, Madrid…) et en musique de chambre (Annecy, Biarritz, La Chaise-Dieu, Val d'Aulnay). Elle a effectué une tournée en Corée du Sud pour des récitals, à Séoul et Daejeon, retransmis à la télévision et à la radio. À tout juste 30 ans, Lydie Solomon a déjà un parcours artistique complet. Elle vient d'enregistrer un CD salué par les critiques musicaux, après avoir rempli la salle Gaveau lors d'un récital le 11 mai. Elle se prépare à donner une série de concerts à Cuba au mois de mai 2012. »

« Avant le dîner, les participants, tout en dégustant un champagne rosé Veuve Clicquot « Cave Privée 1989 », ont pu écouter avec ravissement un récital de piano « Eldorado » : un voyage musical dans l'univers hispanique depuis l'Espagne baroque jusqu'à l'Argentine contemporaine. Car, parallèlement à sa carrière de pianiste, Lydie Solomon a intégré l'Essec où elle a obtenu un MBA en 2006. Le club Essec avait fait livrer un piano Steinway pour écouter jouer sa charmante camarade. »

Revue de la Fondation de la France Libre, 03/2012 (p. 35)