Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

La chasse aux nouveaux Mozart / L’enfance de l’art – Le Figaro

22 février 2014

lydie-solomon-figaro

“La chasse aux nouveaux Mozart / L'Enfance de l'art”

“CLASSIQUE Notre époque a soif de prodiges : France Télévisions prépare un nouveau show pour les moins de 16 ans. Et la Cité de la Musique célèbre Mozart enfant. Enquête.”

“Une extraterrestre au conservatoire”

article-dans-le-figaro“« Parce que je jouais à l'âge de deux ans l'Hymne à la joie de Beethoven d'oreille, on m'a mis le grappin dessus en me cataloguant prodige », témoigne aujourd'hui à regret la pianiste française Lydie Solomon. Premiers récitals à 10 ans, entrée au Conservatoire national supérieur de musique trois ans plus tard, comparée sans relâche par les médias à son aînée Hélène Grimaud propulsée comme elle à l'adolescence, elle affirme avoir davantage souffert de sa situation qu'elle en a retiré des bénéfices. « Au conservatoire, mes camarades m'appelaient l'extraterrestre. » Si elle est revenue au piano avec brio, après avoir passé un MBA à l'Essec et entamé une carrière d'actrice – elle joua le rôle d'une pianiste prodige dans Vivre !, d'Yvon Marciano – c'est au prix de nombreuses crises existentielles. « Une tous les sept ans, ironise-t-elle. Il m'a fallu tout nettoyer pour retrouver le plaisir de jouer, et réaliser que ce n'était pas le piano le problème, mais le fantasme d'adulte que l'on avait projeté sur l'enfant que j'étais. »

Le Figaro (Thierry Hillériteau), 22-23/02/2014