Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

La talentueuse Lydie Solomon – L’Essor Bigourdan

11 janvier 2018

2018-01-11

“Lydie Solomon, aux côtés de Ch. Gélis, président du Toit du Choeur, A. Penet directeur artistique et chef de choeur, de l’abbé Louis Durany, fervent admirateur de l’artiste et de plusieurs bénévoles ayant participé à l’organisation du concert”

“Le dernier concert à l’église paroissiale”

“La talentueuse Lydie Solomon a interprété un programme de qualité”

“Le 1er janvier, le Toit du Chœur organisait le dernier concert d’une impressionnante série de qualité. Ce concert d’orgue fut à la hauteur des espérances, à savoir “é-blouis-sant”. Un concert qui fera vibrer les voûtes de l’église paroissiale de Lourdes pour le plus grand ravissement des 120 mélomanes avertis présents dans le transept, bravant les intempéries annoncées par dame Météo, avec une alerte orange de surcroît, la tempête étant prévue !
Leur récompense sera à la mesure des avis du temps : ébouriffante ! Lydie Solomon, musicienne et comédienne, à l’impressionnant palmarès, interprétait avec une rare virtuosité et une puissante émotion un programme classique pour piano transposé par ses soins pour orgue, narré sous les traits fort ressemblants de Bernadette pour une présentation de ce programme et de son sens en ce jour synonyme de fermeture de l’édifice aux fins de travaux nécessaires à son sauvetage.
Et la standing ovation qui saluait la performance de cette artiste, laquelle n’a pas craint de jouer la sonate pour piano en si mineur de Liszt, une œuvre magnifique certes mais redoutable défi pour les plus grands concertistes, était une juste récompense de ce public conquis et stupéfait.
Lydie Solomon démontrait avec maestria cette confondante simplicité des plus grands qui lui a ouvert une notoriété désormais internationale par ses concerts en Europe, en Asie et en Amérique. A ce jour, elle a déjà enregistré quatre albums au piano et depuis 2016, elle s’est découvert une nouvelle passion pour l’orgue dont la réciprocité s’avère d’une éclatante évidence.
Ce concert était l’ultime, donné en ces lieux avant que ne commence la première tranche des travaux. C’est aussi un message d’au revoir que le public est venu donner à cet édifice cher à la communauté des Lourdaises et des Lourdais, mais aussi des visiteurs, pèlerins ou touristes, qui fermera ses portes pour six mois peu ou prou… La campagne de collecte des dons se poursuit activement, les autres tranches de travaux sont programmées en 2019 et 2020. Et le besoin de financement reste conséquent : 2,5 millions d’euros dont une bonne partie reste à déterminer.”

L’Essor Bigourdan (C.G & M.C), 11/01/2018