Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

Lydie Solomon pour l’Ukraine – La Nouvelle République des Pyrénées

2 avril 2022

“Lydie Solomon au piano pour l’Ukraine”

“Pianiste de renommée internationale, Lydie Solomon possède de solides attaches avec le Magnoac. Ainsi, réside-t-elle, souvent à Castelnau et, dès que possible, elle assure la partie musicale des offices de Garaison. C'est une jeune femme aimable proche des habitants de sa région rurale d'adoption. La guerre en Ukraine bouleverse son âme de femme, de mère et d'artiste. Avec ses armes, la musique et le piano, elle dit toute son horreur de ce conflit et, aussi, tout son espoir du miracle d'une paix bientôt retrouvée. Elle était à Paris quand ses doigts sont devenus ukrainiens : “La semaine dernière, j'ai eu la chance de jouer dans deux lieux extraordinaires des Champs Elysées. D'abord, à l'hôtel de la Païva, où le récital s'est tenu dans le grand salon, dont l'acoustique exceptionnelle faisait honneur au grand Steinway, mon partenaire ce soir-là. Je me suis laissé inspirer par le plafond peint par Paul Baudry, et j'ai commencé mon concert, dont le thème était l'Europe, en jouant l'hymne ukrainien. Je voulais que ce concert soit une prière pour la paix. À travers mes doigts j'invoquais le miracle. Le lendemain, je jouais à l'hôtel Marcel-Dassault, là encore, cette soirée était pleine de sens puisque je clôturais le concert de gala de la fondation SOS Talents, créée par le compositeur et pédagogue Michel Sogny, qui révèle et accompagne des pianistes venant d'Europe de l'est. Ces deux soirs, j'ai tenu à interpréter le finale de la sonate “La Tempête” de Beethoven, car c'est, pour moi, le plus bel hymne à la liberté, par son évocation d'un cheval au galop”. Ensuite, Lydie Solomon a été reçue par Europe1 : “Une nouvelle occasion de parler de mon engagement pour la paix, et de la nécessité d'une plus grande compréhension de la place de l'Europe dans le monde, ce que dit mon disque “Euromantique” ; paru en 2016, il prend tout son sens dans cette actualité”.”

La Nouvelle République des Pyrénées (Roland Vieuxtemps), 02/04/2022