Lydie Solomon Pianiste & Comédienne

Lydie, une pianiste virtuose pour jouer la femme de Rachmaninov – Nice-Matin

14 août 2018

nice-matin-2018-08-14

“Lydie Solomon avec le réalisateur Jean-Louis Guillermou, pour un prochain rôle de… composition, forcément ! A.C.”

 

“Lydie, une pianiste virtuose pour jouer la femme de Rachmaninov”

“C’est une pianiste virtuose, un ancien enfant prodige. C’est aussi une actrice encore en devenir. Avec Rachmaninov, la partition cachée, le film que le Cannois Jean-Louis Guillermou doit tourner dans la région à partir du 1er octobre (avec Gérard Depardieu et Christian Vadim), Lydie Solomon concilie ses deux passions.La jeune femme gracile de 36 ans incarne la femme de Rachmaninov, cette épouse légitime que le compositeur se résigne à prendre, tandis qu’il vit une liaison passionnée avec sa maîtresse. “C’est une femme bafouée, qui se sacrifie complètement pour Rachmaninov, et accepte l’inacceptable par amour. En même temps, c’est un soutien essentiel pour l’homme et le compositeur… “, défend l’intéressée, de passage à Cannes pour y échanger avec son réalisateur.
Vue dans Profilage
Jean-Louis Guillermou n’avait pas forcément envisagé des scènes de piano avec ce personnage. Mais en dénichant un tel talent, plus question de se passer du clavier ! Il n’y a qu’à voir ses mains et l’écouter jouer du Bach à l’improviste dans un restaurant, pour se persuader de remanier le scénario. La symbiose du corps avec l’instrument, et le jeu des sentiments. Inné !
“A 2 ans, j’ai joué l’hymne à la joie d’oreille, et ma mère m’a poussée à exceller au piano”, raconte l'”espoir de sa génération” qui remportera le concours Radio France à 13 ans. Entre tournée et “concert avec François-René Duchâble sur un radeau”, son émancipation personnelle passera aussi par le Cours Florent et l’Actors Studio, à 25 ans. Après un film, Vivre, inspiré de son expérience de pianiste, et une apparition dans la série Profilage (“le rôle d’une criminologue très douée mais gaffeuse, c’est tout moi !”), Lydie a l’occasion de jouer sa propre partition… même hors piano !”

Nice-Matin (Alexandre Carini), 14/08/2018